Psychologue, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste

Qui consulter ?

En plus de l'aide et du soutien que peuvent nous apporter nos proches, dans certains cas, il peut être vraiment utile de consulter un professionnel.

Mais alors, qui consulter ? Un psychologue, un psychiatre, un psychanalyste, un psychothérapeute ?

Il est parfois difficile de se repérer lorsqu’on souhaite s’adresser à un professionnel. Même si leurs tâches se ressemblent sur plusieurs points, ces professionnels de la santé psychique diffèrent les uns des autres tant par leur formation que par leurs moyens d'intervention.

Le psychologue

Le psychologue est un expert du fonctionnement psychique.

La formation en psychologie clinique est centrée sur la compréhension du comportement humain. Le psychologue clinicien est un professionnel spécialisé dans l’écoute de la souffrance d’autrui. Il est formé aux techniques d'entretien et peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou les différents aspects de la personnalité de son patient.

Un expert du fonctionnement psychique

Par son écoute professionnelle, sa compréhension, ses capacités d’analyse, le psychologue clinicien oriente son patient dans ses questionnements et dans ses ressentis. L’objectif de la psychothérapie est de poser des mots sur la souffrance morale, de l’éclairer et d'aider la personne à trouver un sens à ce qu’elle vit, de l’accompagner dans la gestion de ses émotions et dans les choix qui lui sont propres.

Un psychologue clinicien peut recevoir tout type de populations : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, parents… et ses domaines d'intervention et outils sont nombreux : pour une évaluation psychologique, des entretiens, un soutien ou un accompagnement psychologique, une psychothérapie.

Les outils thérapeutiques du psychologue dépendent de sa formation et de son expérience personnelle.

Ils peuvent inclure l'EMDR ainsi que diverses psychothérapies.

En complément de la formation universitaire, il est nécessaire que tout psychologue puisse réaliser un travail personnel de thérapie sur de longues années.

Depuis le 4 mars 2002, les psychologues ont l’obligation de s’inscrire sur les listes ADELI.

Un code de déontologie

Par ailleurs, il existe un code de déontologie qui donne un cadre à la pratique et sert de règle à tous les psychologues, quel que soit leur champ d'activité professionnelle. Il vise à protéger à la fois les psychologues et le grand public contre les mésusages de la psychologie ou ses éventuels détournements.

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin. Après avoir suivi un cursus en médecine générale d’environ 6 ans, il s’est spécialisé pendant au moins 4 ans en psychiatrie.

Il diagnostique, traite et tente de prévenir les troubles psychiques et les maladies psychiatriques.

Du fait de son statut de médecin, il peut prescrire des médicaments psychotropes qui soulagent la souffrance psychique.

Une démarche diagnostique et médicamenteuse

Les médicaments ne visent pas à remplacer une psychothérapie et, inversement, une psychothérapie ne vise pas à se substituer à une médication qui peut être nécessaire. Idéalement, toute prise de médicament doit s'accompagner d'une prise en charge psychologique.

Dans certains cas, le psychiatre peut également mener des psychothérapies. Les consultations avec un psychiatre sont prises en charge par la sécurité sociale.

Le psychanalyste

Le psychanalyste désigne un thérapeute dont l'objectif est de traiter ses patients en utilisant la méthode psychanalytique inventée par Sigmund Freud au début du XXe siècle. L’analyse vise à soulager les patients par l'exploration de leur inconscient afin de les aider à résoudre leurs conflits psychiques.

En France, la profession de psychanalyste n'est pas réglementée. Au mieux est-elle encadrée par les différentes écoles de psychanalyse qui n'imposent pas toutes les mêmes critères de formation et d'exercice.

L'exploration de l'Inconscient

De manière générale est psychanalyste celui qui a lui-même été en psychanalyse, a reçu une formation théorique à la psychanalyse et fait l'objet d'une supervision. Il est le plus souvent affilié à une école ou une association de psychanalyse qui se veut garante d'une certaine éthique.

La plupart du temps, le psychanalyste est également psychiatre ou psychologue.

Le psychothérapeute

Le titre de psychothérapeute est réglementé depuis le décret du 20 mai 2010. Ne peuvent faire usage de ce titre que les psychologues, psychiatres, ou les personnes ayant obtenu un diplôme de psychothérapeute délivré par un institut de formation agréé dont les critères de formation correspondent à la loi.

Une pratique encadrée par la loi

Pour faire usage du titre de psychothérapeute, l’enregistrement du diplôme sur le fichier ADELI est obligatoire.

Malheureusement, la loi protégeant le titre de psychothérapeute est parfois contournée par des praticiens peu scrupuleux qui s'autoproclament "praticiens en psychothérapie" ou encore tout simplement "thérapeutes". Ces activités non encadrées prodiguées pas des thérapeutes le plus souvent peu formés peuvent facilement dériver vers des pratiques qui peuvent s’avérer nocives pour le patient.

Il est donc préférable de bien se renseigner sur la formation du psychothérapeute ou de choisir un psychothérapeute qui soit déjà psychologue ou psychiatre.